Catégories
Articles

Prêts immobiliers et assurances emprunteurs, la vérité sur les prix

Assurance emprunteur :
Les consommateurs face à la pression des banques.

Le marché de l’assurance emprunteur est de plus en plus concurrentiel. Face aux contrats mis au point par les banques, les emprunteurs disposent maintenant de contrats alternatifs.

Depuis longtemps déjà, les banques imposent leurs prix, prenant en otages les consommateurs qui n’ont pas d’autres choix que d’emprunter auprès de celles-ci. Des pressions sont également exercées concernant les assurances de prêts, certaines banques menaceraient les clients de ne pas leur acccorder de crédit si ils ne souscrivent pas l’assurance emprunteur auprès du même organisme. 

La plupart des compagnies d’assurance proposent à leurs adhérents des assurances aux tarifs inférieurs à ceux des banques.

De manière générale, le marché du crédit immobilier en France manque nettemment de transparence dans ses prix. Les banques, dont la position est largement dominante, proposent des prêts immobiliers qui sont des produits qui leurs permettent non seulement de vendre des contrats d’assurance décès-invalidité, mais également de proposer aux clients d’autres services bancaires (le nombre de produits vendus par la même banque serait en moyenne de sept par emprunteur).

C’est la raison pour laquelle ces établissements exercent une énorme pression sur leurs clients.


Des lois en faveur des emprunteur pour stopper les arnaques des banques.

Depuis les lois Lagarde, Hamon et Bourquin, qui permettent aux consommateurs de choisir librement leur assurance de prêt immobilier, on peut observer une augmentation du découplage entre la vente du prêt et de celle de l’assurance. Cela pourrait inciter les établissements financiers à augmenter les taux des crédits immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *