Catégories
Articles

L’ouverture du marché de l’assurance emprunteur à la concurrence.

En quoi la concurrence sur le marché de l’assurance emprunteur est-elle bénéfique pour le consommateur ?

L’ouverture à la concurrence du marché de l’assurance emprunteur et l’arrêt du monopole des banques a permis aux emprunteurs de réaliser de grandes économies sur leur prêt. 

En effet, la concurrence joue en faveur du consommateur car cela élargit les offres, produits et services. 

Il y a une dizaine d’années, les lois Lagarde, Hamon, Bourquin ont été votées, permettant aux emprunteurs de souscrire une assurance différente de celle de leur organisme prêteur, offrant donc des tarifs réduits et des garanties renforcées.

La part de marché que représentent les contrats alternatifs est passée de 19% à 25% entre 2017 et 2019. Mais les contrats proposés par les banques à leurs clients lors de la souscription de leur crédit restent indétronable avec 75 % en assurances emprunteurs.

On remarque également une baisse de 13% des contrats d’assurance de prêt immobilier vendus par la banque. 

Enfin, 20 à 41 %. C’est la baisse moyenne des tarifs des contrats de délégation ou de substitution proposés par des assureurs. Cette baisse concerne tous les assurés, jeunes, agés, fumeurs, non fumeurs, cadres, employés ou retraités. Cela veut dire que tous les emprunteurs bénéficient de la concurrence du marché et économisent sur leur assurance de prêt. 

Vous souhaitez connaître les économies que vous pourriez réaliser sur votre assurance de prêt sans passer par votre banque ? 

Réalisez un devis gratuitement en deux minutes :      CLIQUER ICI !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *